PUGLIA : voyage culturel

Dernières places
Départ : 16 octobre 2020 Retour : 23 octobre 2020
Découverte des Pouilles : une autre Italie…
Art, Lumière, Beauté et Spiritualité.

Bari – Matera - Lecce - Otrante - Ostuni – Alberobello - Brindisi - Bari - Trani – Canosa di Puglia – Siponto – Monte Sant’Angelo - Barletta - Castel del Monte - Molfetta - Bitonto.
Excursion en bateau dans les grottes marines et dégustation de la gastronomie locale, dont l'excellente huile d'olive !

Vous accompagnent pour ce voyage

  • Jean-Michel SANCHEZ

NB : Depuis le 22/09/2020, un test Covid est requis pour les voyages en Italie (consulter  la page du ministère des Affaires Étrangères : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/italie/). 

Nous proposons des assurances adaptées qui incluent les risques Covid. Voir les 2 formules proposées sur la page CONDITIONS.

———————————————————————————–

Vendredi 16 octobre : PARIS – BARI

RDV à l’aéroport de Paris ROISSY CDG vers 12h00. 

13h55 : Décollage de Paris  –  16h15 : Arrivée à Bari (vol direct Air France).

Transfert en car à Matera. Installation à l’hôtel. 

Dîner au restaurant, en terrasse dans les  fameux “sassi” illuminés, un spectacle enchanteur, véritable décor de crèche !

Logement à MATERA. 

 

Samedi 17 octobre : MATERA – ALBEROBELLO – OSTUNI – LECCE

Matera, élue capitale européenne de la culture en 2019, au patrimoine mondial de l’Unesco : ville troglodytique, capitale de la misère avant de devenir une attraction touristique. Sorte de ville hors du temps qui évoque la Cappadoce et les cités souterraines. Promenade-visite: Le Duomo (1270) : beau roman apulien rehaussé de sculptures, l’église San Francesco (1670) conserve un polyptyque à 9 panneaux du vénitien Lazzaro Bastiani (XVI° s). Visite des  « Sassi », labyrinthe d’habitations et d’églises « rupestres », troglodytiques, creusées dans le rocher.

Déjeuner.

Alberobello : c’est le village caractéristique des Pouilles avec sa concentration de plus de 1300 trulli (habitations de formes cylindriques couronnées par un toit conique. Blanchies à la chaux et construites en calcaire).

Ostuni : elle apparaît d’une éclatante blancheur sur le versant d’une colline. Cathédrale du XVe s., originale par la forme de sa façade. 

Installation. Dîner libre et nuit à LECCE. 

 

Dimanche 18 octobre : LECCE

Visite, puis en fin de matinée, messe dans une magnifique église de la vieille-ville. 

La « petite Florence du Sud » ou encore « l’Athènes des Pouilles » n’a pas fini de surprendre par son architecture de dentelle ! Découverte de « La Murata » (centre historique de la ville). Le style baroque y règne sans partage avec des accents d’une grande originalité (vibrations de la sculpture et couleur de la pierre). La basilique de la Sainte-Croix, et sa façade exceptionnelle en style baroque leccese. La piazza del Duomo. Le palais du Séminaire. Le palais du Gouvernement. L’église Saint Matthieu, L’église des Saints Nicolas et Cataldo.

Déjeuner 

Otrante : la prise de la ville par Soliman le Magnifique en 1480 et le martyre des 800 chrétiens ont marqué la sensibilité de l’Occident. C’est grâce à leur résistance pendant 15 jours de siège que le pape et le roi de Naples purent s’organiser pour refouler l’envahisseur. Une chapelle des reliques leur est consacrée dans la cathédrale. La cathédrale qui affirme le primat catholique après le schisme de 1059 sur une “cité byzantine” par excellence va déployer tous les arguments pour supplanter le prestige de l’ancienne église métropolitaine Saint Pierre (VIIe-VIIIe s) située sur l’Acropole (plan en croix grecque, coupole et fresques Xe-XIIIe s.). Le joyau de l’église est sans conteste le magnifique pavement de mosaïque (1166) par le prêtre Pantaléone. La crypte présente un remarquable ensemble de chapiteaux depuis l’antiquité jusqu’au XIe s. (un musée de la sculpture !).

Tour en bateau dans les grottes marines. 

Dîner libre et nuit à LECCE. 

 

Lundi 19 octobre : BRINDISI – BARI

Brindisi. Terme de la Via Appia Antica : la porte de l’Orient. Cathédrale qui a été érigée au XIIe siècle, le palais Castello Svevo, la fontaine Tancreda, l’église Saint-Jean au Sépulcre et l’église claustrale Saint-Benoît. Toutes ces constructions sont considérées comme des chefs-d’œuvres.

Déjeuner

Puis nous arrivons à Bari, chef-lieu de la province, centre actif commercial. Son développement a bien marqué la différence entre la ville nouvelle et la ville historique. Château : la partie centrale fut édifiée par Frédéric II (1233-40) sur des bases normandes. Agrandissements et transformations au début du XVI° siècle. La prestigieuse basilique Saint-Nicolas (XIe – XIIIes.), le monument le plus célèbre des Pouilles.

Installation. Dîner libre et nuit à MOLFETTA. 

 

Mardi 20 octobre : BARLETTA – TRANI – MOLFETTA

Barletta  Basilique du Saint- Sépulcre (romane et transformée en édifice gothique). Le Colosse : gigantesque statue de bronze du IVe s. (Valentinien I), sans doute une oeuvre orientale apportée de Constantinople. Il Duomo Santa Maria Maggiore : 1140 par Simiancca et son fils Luca di Barletta et consacrée en 1267. Aménagements en 1307 et 1400. Le château, édifié en plusieurs phases, il doit principalement son aspect à Pierre d’Angicourt, architecte de Charles I° d’Anjou (1282-91), puis à Evangélista Menga sous Charles Quint (1532-37). 

Déjeuner.

TraniCathédrale : commencée au début du XII° s par les normands et achevée au milieu du XIII° s sous Frédéric II. Château de Frédéric II (1233) a conservé le plan massif et régulier des forteresses souabes. Près du port, l’église d’Ognissanti. Modèle réduit de la cathédrale et faisait partie au XIIe s de l’hôpital des Templiers.

Molfetta: magnifique façade murale de la cité sur le port de pêche . La cathédrale : belle façade baroque (XVIIe s) L’ancien Duomo San Corrado, la plus grandiose des églises romanes des Pouilles (1150 – XIIIe s). L’hôpital des croisés.

Dîner libre et nuit à MOLFETTA.

 

Mercredi 21 octobre : CANOSA DI PUGLIA – CASTEL DEL MONTE – Dégustation d’huile d’olive

Canosa di Puglia : Cathédrale où se trouve le mausolée de Bohémont, héros de la 1ère croisade, mort en 1111. L’ambon d’Acceptus (1069)

Le musée archéologique national vaut le détour : aperçu de la société de Canosa entre les périodes archaïque et hellénistique, les plus importantes de son histoire millénaire, sachant que la ville était l’une des plus importantes de la Grande Grèce.
L’exposition archéologique, consacrée aux tombes des tombeaux archaïques et au riche hypogée hellénistique, montre les coutumes et les attitudes de la société Canosa ainsi que la grande qualité de l’artisanat local : grande variété de vases à figures rouges, aux riches décorations, askos polychromes richement sculptés, cuirasses. Un patrimoine culturel inestimable…

Le fameux château de Castel del Monte. On dit que c’est Frédéric II, lui-même, qui fit les plans de cette demeure d’été élégante et d’une surprenante nouveauté plastique en 1240.

Nous nous arrêtons pour une visite-dégustation d’une propriété de production d’huile d’olive, un « frantoio », l’une des meilleures qualités des Pouilles !

Dîner libre et nuit à MOLFETTA.

 

Jeudi 22 octobre :  SIPONTO – MONTE SANT’ANGELO

Siponto : au V° s. l’ancien Sipontoport d’Arpi Romana, siège épiscopal paléochrétien, véritable Ravenne du Sud. L’évêque Laurent Majoranus auquel saint Michel apparaîtra à deux reprises (490-493) .

Puis nous poursuivons vers le Gargano. 

Déjeuner.

Monte Sant’ Angelo où nous découvrons la grotte où eut lieu cette apparition, lieu unique au monde car consacré par l’archange lui-même, et qui va devenir le sanctuaire national des lombards. C’est un lieu déterminant qui décida du destin de l’Italie du sud, puisque c’est là que se rencontrèrent les Normands et les Lombards : les Normands venaient en pèlerinage et rencontrent Melo de Bari, chef de la première révolte anti-byzantine, vers l’an 1011. 

Renaissance au XIe s. (ambon d’Acceptus en 1041), puis transformations notables dans la 2e moitié du XIIIe s. sous Charles d’Anjou. Campanile octogonal de Maraldo et Giordano (1273). Portail gothique (XIVe s.). Portes byzantines de 1076. Nef angevine 1273. Le trône (vers 1080-90). Statue de Saint-Michel attribuée à Sansovino 1507.

Tombe de Rotari, roi des lombards. Edifice mystérieux, construction funéraire du XIe s. surélevé et transformé en baptistère ou en église au XII° s. (?) .

Retour. Dîner libre et nuit à MOLFETTA.

 

Vendredi 23 octobre : BITONTO – Retour à Paris

Etape à Bitonto : élégante cathédrale romane Saint-Valentin (1175-1200) inspirée de la basilique Saint Nicolas de Bari. Palais Sylos Labini (XVe s.)

Déjeuner

Transfert à l’aéroport de Bari.

17h05 : Décollage de Bari (vol direct)  –  19h35 : Arrivée à Paris Roissy CDG. 

Programme non contractuel, susceptible de subir quelques variations. 

Jean-Michel SANCHEZ

Docteur en histoire de l'art

Prix par personne* :  1740

 

Ce prix comprend :   Les vols directs Paris-Bari AR (Air France) avec 1 bagage cabine et 1 bagage de soute • Transferts aéroport • Circuit de 8 jours en car GT de bon confort • Hébergement base chambre double : 1 nuit à Matera en casa per ferie 3*, 2 nuits en hôtels 4* avec jardin et piscine à Lecce (Grand hôtel di Lecce 4*) et 4 nuits en hôtel 5* dans un hôtel Resort de charme dans le port de Molfetta (Dogana Resort 5*) (ou similaires) •  Le dîner du 16/10 et tous les déjeuners du 17/10 au 23/10  •  Dégustation d’huile d’olive et excursion en bateau dans les grottes marines  •  Entrées payantes des sites •  L’accompagnement du guide Jean-Michel Sanchez, docteur en histoire de l’Art •  L’assistance maladie-rapatriement•  Toutes taxes et services.

 

Ce prix ne comprend pas : • Le déjeuner du 16/10, jour du départ et les dîners libres prévus au programme •  L’assistance maladie-rapatriement incluant le Covid : 45 € • L’assurance annulation Multirisque Covid 70 €• Option chambre individuelle : supplément de 285 €.  • Pourboires  • Achats personnels et boissons. • Tout ce qui n’est pas explicitement mentionné dans « ce prix comprend ». 

 

Documents nécessaires pour voyager : Document d’identité en cours de validité (passeport ou carte nationale d’identité). Pour les mineurs voyageant sans leurs parents, autorisation de sortie du territoire. 

Attention ! Depuis le 22/09/2020, un test Covid est requis pour les voyages en Italie (consulter  la page du ministère des Affaires Étrangères : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/italie/) 

 

Conditions de paiement :

Acompte de 450 € par personne à l’inscription. Solde à réception de la facture, dans les 30 jours précédant le départ. 

 

Conditions d’annulation :  En cas d’annulation, les frais suivants seront retenus :  Jusqu’à 90 jours du départ :  acompte retenu  / De 89 j à 30 j du départ :  30 % du prix du voyage / De 29 j à 8 j du départ : 50 % du prix du voyage / De 7 j à 3 j du départ : 75 % du prix du voyage / Moins de 3 j du départ : 100 % du prix du voyage. 

 
*Forfait terrestre, sur la base d’un minimum de 25 personnes inscrites. De 20 à 24 participants payants, 1875 €. De 15 à 19 participants 2050 €.