ROME, pèlerinage de BREST

Départ : 03 juillet 2018 Retour : 08 juillet 2018
LA ROME PALEOCHRETIENNE
"J'ai contemplé toutes les merveilles de l'art et de la religion, surtout j'ai foulé la même terre que les saints Apôtres, la terre arrosée du sang des Martyrs, et m'on âme s'est agrandie au contact des choses saintes !"
disait sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus de son pèlerinage à Rome.
Venons, comme des fils, recueillir ce double héritage culturel et catholique, au coeur de notre Mère l'Eglise !

Vous accompagnent pour ce voyage

  • Abbé Benoît Laurent
  • Virginie FOUTEL

Programme proposé au départ de NANTES, mais autres départs possible sur simple demande (PARIS, LYON, TOULOUSE, BORDEAUX, GENEVE, BRUXELLES etc…)

 

Mardi 3 juillet :

9h55 : décollage de Nantes – 12h00 : arrivée à l’aéroport de Rome. Accueil et transfert jusqu’au lieu d’hébergement.  
Installation et déjeuner inclus.
Nous commençons nos pérégrinations romaines par la visite à Notre-Dame, dans la plus grande basilique romaine bâtie en son honneur, et qui porte pour cela le nom de Sainte Marie-Majeure. Nous nous y recueillons devant les reliques du bois de la crèche et la tombe du pape saint Pie V. On y admire également l’icône de la Vierge Marie peinte par Saint Luc. 
Puis, à quelques pas, nous découvrons la basilique Ste Praxède, joyau de mosaïques théodoriennes et constantiniennes, et lieu où est conservée la colonne de la flagellation, rapportée de Terre Sainte. Enfin, nous terminons par la visite de la basilique Ste Pudentienne, sœur de Sainte Praxède, maison du sénateur Pudens qui y accueillit notamment Saint Pierre. C’est l’occasion d’évoquer la vie des premiers chrétiens à Rome. Les mosaïques sont réputées les plus anciennes de la Ville Eternelle. 
Sur le chemin du retour, passage par Saint-Pierre-aux-liens : évocation de la basilique Eudoxienne et recueillement devant les chaînes de St Pierre. 

Messe à la chapelle de Rome. Dîner libre. Nuit à Rome

 

Mercredi 4 juillet :

Matinée consacrée à saint Paul : nous visitons Saint Paul-hors-les-murs, basilique bâtie sur la nécropole de la via Ostiense, où il fut enseveli. Depuis quelques années, grâce aux fouilles réalisées, on peut se recueillir au plus proche de sa tombe. Déjeuner au restaurant, au bord du Tibre. 

Puis nous regagnons le coeur de la Rome antique pour une promenade dans les pas des premiers chrétiens : passage près du Colisée, visite des basiliques Sainte Françoise (icône de Saint Luc) et Saint Côme et Damien (mosaïques du Vème siècle), la prison Mamertine où furent incarcérés saint Pierre et Saint Paul, la basilique santa Maria in Ara Coeli bâtie sur le lieu d’une vision de l’empereur Auguste qui annonçait la Nativité (nous admirons la belle statue du Bambino Gesù). Puis passage, sur le retour vers notre hébergement, par saint Georges du Vélabre (quartier grec, marchand) et santa Maria-in-Cosmedin (paléochrétien, évocation du 1er quartier chrétien et de St Sébastien).

Dîner libre. Nuit à Rome. 

 

Jeudi 5 juillet

Basilique Sainte-Agnès-hors-les-Murs : Reliques  de sainte Agnès sous l’autel. Mosaïque du VIIe s. dans l’abside.

Mausolée de Sainte-Constance, magnifique exemple d’édifice paléochrétien érigé au début du IV° s comme mausolée des filles de Constantin (Constance et Hélène). Magnifiques mosaïques. 

Catacombes de Priscilla, en visite privée exclusive avec Marie Perrin, spécialiste d’Archéologie Chrétienne. Parmi les trois plus anciennes de Rome, riches de superbes fresques dont la première représentation de la Vierge à l’Enfant. C’est là qu’en 1802, lors des fouilles, fut découverte la tombe de sainte Philomène ! Messe dans les catacombes en fin de matinée.

Déjeuner inclus (pique-nique)

Saint-Clément : nous découvrons l’église paléochrétienne et ses célèbres mosaïques, mais également les vestiges archéologiques romains : 2 niveaux ont été retrouvés sous la basilique (celui de la première basilique du IVème siècle et au niveau inférieur les restes des maisons ravagées par l’incendie de Néron en 64. C’est là que se trouve la tombe du pape Saint Clément et celle de Saint Ignace d’Antioche, martyrisé dans le Colisée tout proche. 
Nous poursuivons notre promenade sur la colline du Coelio, en passant par l’église des 4 saints couronnés, Santo Stefano Rotondo, Saint Jean-et-Paul et le monastère de Saint Grégoire-le-Grand. 
Saint Sixte / Sts Néron & Achille et St Césario (évocation de la Via Appia). 

Dîner libre. Nuit à Rome. 

 

Vendredi 6 juillet

Messe dans la chapelle de notre hébergement. 

Nous commençons notre journée à la Scala Santa, escalier du palais de Pilate, transporté à Rome par sainte Hélène en 326 et déposé à St-Jean de Latran. En 850, Léon IV établit la dévotion de la monter à genoux. En 1696, Villaumont a vu le palais de Pilate à Jérusalem : l’escalier n’était plus qu’en terre, on y avait ôté les revêtements en marbre des marches qui correspondent à celle de Rome.

La basilique St-Jean-de-Latran, cathédrale de Rome, et première église de Rome et du monde (Mater et Caput !), construite sur ordre de Constantin. Les papes ont résidé au Latran jusqu’au XIVe s.  Mosaïques médiévales de l’abside.

Basilique Ste-Croix-de-Jérusalem, construite sur ordre de sainte Hélène à l’emplacement de son palais. Elle fit venir une très grande quantité de terre de Jérusalem et plusieurs reliques insignes dont un morceau de la Croix, des pierres des lieux saints, un clou, une épine de la couronne. 

Déjeuner inclus au restaurant. 

Nous nous rendons ensuite, par le tram, dans le quartier du Trastevere.  

quartier pittoresque « au-delà du Tibre », comme son nom l’indique. Les ruelles colorées de la Rome médiévale lui conservent beaucoup de charme. Basilique sainte-Marie-au-Transtevere, première église dédiée à la Vierge au IIIème s., décorée de superbes mosaïques à la gloire de Marie, édifiée par Saint Callixte sur le lieu où jaillit miraculeusement en 38 av. J.C. une source d’huile annonçant de façon symbolique la naissance du Messie, l’Oint du Seigneur. Non loin de là, nous visitons la basilique de sainte-Cécile, édifiée sur sa maison, puis, en passant par la petite église de saint Benoît (où il résida en temps qu’étudiant), nous arrivons sur l’Ile Tibérine avec la basilique de Saint-Barthélémy, basilique mineure du Xème siècle. 
Malgré de nombreuses modifications, subsistent encore des traces de la basilique paléochrétienne.
Evocation de la léproserie, puis premier hôpital faisant suite au temple d’Esculape
Retour sur la rive gauche du Tibre par le Ponte Fabricius (le plus ancien pont romain le mieux conservé)

Facultatif : promenade-évocation de la vie palatiale romaine à la fin de la République:
Temples de Marcellus, Balbius et Pompée (Largo Argentina). 

 

Samedi 7 juillet :

Messe à Saint-Pierre, puis visite de la basilique  : sur le tombeau de l’Apôtre martyrisé en 64 dans le cirque de Néron, l’empereur Constantin fit construire en 324 une immense basilique. En 1506, Jules II la fait reconstruire. Plans de Bramante, puis interventions des plus grands architectes Giuliano da Sangallo, Raphaël, Sangallo-le-Jeune, Michel-Ange, puis Maderno, Pierre de Cortone et le Bernin. Crypte des papes.

Les fouilles sous la basilique (sous réserve d’accord) permettant d’accéder au tombeau de saint Pierre.  Déjeuner inclus au restaurant.

Nous traversons ensuite le Tibre par le pont Saint-Ange, pour nous rendre sur la célèbre place Navone, ancien stade de Domitien (édifié en 86 ap. JC). Nous apercevons de la rue les fondations du stade. Puis nous poursuivons par le Panthéon, monument dédié aux divinités païennes qui fut transformé en église au VIIème siècle par le pape Boniface IV), et la basilique santa Maria sopra Minerva, première architecture basilienne, qui abrite la tombe de sainte Catherine de Sienne et du célèbre peintre Fra Angelico. 

Dîner libre. Nuit à Rome


Dimanche 8 juillet :

Transfert à l’aéroport.

 7h10 : décollage de Rome – 9h30 : arrivée à l’aéroport de Nantes. 

 

Programme non contractuel, susceptible de subir des modifications. 

Abbé Benoît Laurent

Virginie FOUTEL

Diplômée de l’École du Louvre et de l'Institut d'art de la Sorbonne.  Guide-conférencière à Rome et dans le bassin méditerranéen. Enseignante et conférencière en histoire de l'art.
Au départ de NANTES – autres départs sur demande
 
 
Prix : 675 €*   
*Prix sur la base de 25 participants payants. Entre 15 et 24 personnes, supplément de 85 €/personne. 

Ce prix comprend :  • Voyage en avion AR Nantes-Rome sur vols directs Vueling, avec bagage cabine • Transferts aéroport-Rome-aéroport • Hébergement 5 nuits en maison religieuse dans le centre (Colisée) • Taxes de séjours de la ville de Rome (3,50 €/nuit/pers.) • Les repas inclus au programme • Les entrées des visites prévues au programme • Les systèmes audio pour les visites • Les tickets de transports en commun dans Rome • L’accompagnement de l’aumônier • L’accompagnement de Virginie Foutel, guide-conférencière • Le sac à dos du pèlerin, avec la documentation • L’assistance maladie-rapatriement Allianz • Toutes taxes et services.

 

Ce prix ne comprend pas : • Les repas libres indiqués au programme • L’option chambre individuelle : supplément de 145 € • L’assurance annulation-bagages facultative : 45 €/pers. • Le bagage de soute (supplément : 55 €/bagage) • Achats personnels et boissons, pourboires et offrandes pour les messes • Tout ce qui n’est pas mentionné dans “Ce prix comprend”.

 

Conditions de paiement :

  • Acompte de 250 €/pers. à verser au moment de l’inscription par virement bancaire ou débit CB (frais 10 €/débit).
  • Solde à régler dans le mois qui précède le départ, à réception de la facture.

 

Documents nécessaires pour voyager : Document d’identité en cours de validité (passeport ou carte nationale d’identité).

Conditions d’annulation :  En cas d’annulation, les frais suivants seront retenus : Jusqu’à 60 jours du départ, le montant de l’acompte / de 59 à 21 jours du départ : 50 % du prix du voyage / De 20 j à 8 j du départ : 75 % du prix du voyage / De 7 j à 3 j du départ :  100 % du prix du voyage.